Rp-Horde Kirin Tor

Vivez et partagez les aventures de la Horde du serveur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le conflit en Hautebrande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nissac Dalanor



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Le conflit en Hautebrande   Sam 11 Avr - 19:03

Acte 1 :

Un éclair retentit dans le sombre ciel de Hautebrande alors que la pluie tombait sur la ville du moulin de tarren.
Insensible à la pluie, les damnées poursuivaient leurs activitées. Avec le retour du seigneur Sandro sur ce qu'il jugait ses terres, cette ville avait gagné en dynamisme.
Cela était notamment attestée par la forte présence de militaires dans la ville et ses alentours. Dans les bois, le bruit des sabots des montures des chevaliers du Bailli était recouvert par le sifflement du vent et le contact des gouttes d'eau contre les feuillages et l'herbe. L'orage ne stoppait pas la reconstruction de la tour au centre de la contrée, et ne relachait pas la vigilance des gardiens en faction qui portaient tous le blason du Crépuscule. Jamais la sénéchaussée d'Austrivage n'avait autant senti le poid des réprouvés aussi fort sur cette contrée.

La nouvelle avait rapidement fait le tour des terres du nord au premier nuage de fumée provenant du port d'Austrivage. L'un des derniers bastions des humains de Lordaeron avait du faire face à une attaque de Crépuscule !

Les gens du moulin de tarren avaient le souvenir encore récent des attaques de la Ligue des Justes et les victoires de la Horde au camp de Noroit et au Fort de Durn n'avait pas calmé les esprits !
Les efforts de la Reine Noire étaient concentrés essentiellement en Norfendre... mais la conquête de Lordaeron n'était pas oubliée ! Les réprouvés étaient conscient que la Reine Noire devait en appeller à des organisations para-militaires pour répondre à sa politique expansionniste. Les profanateurs se cherchaient d'Arathi... Aujourd'hui, le Crépuscule de Hillsbrad se chargaient des contreforts de Hautebrande !

Les damnées approuvaient l'arrivée de ce seigneur qui renversait l'échéquier de Hautebrande et disposait ses pions à l'avantage des réprouvés.


Du côté des vivants, les réactions étaient nombreuses et virulentes ! La Rédemption de Lordaeron était parvenue à repousser la troupe de mort vivant, mais redoutait sérieusement de nouvelles batailles. Un climat de grande inquiétude régnait parmi les vassaux d'Austrivage face à la violence des combats. La maison Dalanor qui avait un peu contribué à la défense de la ville semblait préoccupée. Le Commandant Herümor Garde-Bois était arrivé en fin de soirée pour déclarer que son seigneur tendait la main à Austrivage pour la soutenir durant le conflit. Enfin, l'Ordre des Hospitaliers représenté par le chevalier Mérové s'illustait à travers ses discours en contamnant le conflit et ceux qui en étaient à la source selon eux.


Dernière édition par Nissac Dalanor le Mer 15 Avr - 17:29, édité 2 fois (Raison : (mise en page))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissac Dalanor



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le conflit en Hautebrande   Mer 15 Avr - 17:27

Acte 2 :

Profitant d'une accalmi de quelques heures sur le front, une expédition se forma du côté des vivants. La Rédemption de Lordaeron organisait une troupe avec des gens de la maison Dalanor et d'autres, pour passer les lignes ennemis et gagner les montagnes d'Alterac.
Les éclaireurs mort vivant firent leur travail, et une petite troupe de chevalier se charga de lancer de nombreuses embuscades sur les membres de l'expédition.
Le corp d'expédition tenu bon jusqu'au retour sur la zone controlé par l'Alliance, et parvient à repousser les chevaliers.
Dirigée par le magistrat Nissac Dalanor, une force de frappe se constitua au moulin de tarren et passa les lignes humaines et engaga le combat contre les défenseurs d'Austrivage. Mais les assaillants furent rapidement repoussés. Un nécrogarde témoin de l'action pris la chauve souris en route pour Fossoyeuse, bien décidé à faire parler les autorités de cet échec.

Quelques jours plus tard, les forces réprouvés de la contrée de Hautebrande se rassemblaient. Surment soucieux de ne pas perdre la considération de la Reine Noire, le Magistrat Nissac proposait à son seigneur, le Bailli du moulin de tarren un audacieux plan qui permit aux réprouvés de s'emparer de la mine d'Azur, au sud-ouest. En effet, la défense de la mine avait été négligé par la Rédemption de Lordaeron et ses alliés qui étaient sur la défensive dans les alentours de la ville d'Austrivage.
L'armée réprouvé se mit ensuite en route pour frapper directement les quaies du port. La bataille qui s'engaga tourna après de longues minutes de combats en faveur des défenseurs qui repoussaient les réprouvés sur le littoral où les combats continuaient.
Les réprouvés se retirèrent du littoral, se repliant sur les lignes, au centre de la contrée. Le Sénéchal et quelques vaillants soldats se lancèrent à leur poursuite et durent faire face aux premieres lignes réprouvés. C'est là que fut capturé le Sénéchal et trainé jusqu'au moulin de tarren.

A la nouvelle de sa capture, les soldats d'Austrivage lancèrent une troupe de sauvetage, qui passa les lignes réprouvés et se heurta à la défense du moulin de tarren. La vaillance et le courage de cette troupe ne parvient pas donner les outils nécéssaires pour pénétrer véritablement dans la ville et passer la défense. Les humains et leurs alliés firent retraite, voyant leur cause vaine.
Cherchant un autre moyen de sauver son seigneur, la Rédemption de Lordaeron envoyait des émissaires pour parlementer avec le seigneur Sändro. La rencontre eut lieu à la tour en ruine au centre de la contrée, mais aucun accord ne fut accepté par le Bailli.
Il fallut attendre la nuit pour que le Sénéchal soit l'objet d'un échange. Idrid fut rendu contre la livraison de 5 rédempteurs, 2 armes de siège, et de la mine d'Azur qui était déjà passée sous controle des mort vivants. C'est dans un piteux état que le Sénéchal fut liberé. Torturé, dévoré en partie, et sans arme ni armure... Le sort des rédempteurs livrés ne fut guère plus appréciable. Ils finirent dévorés en partie et relevés comme goules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissac Dalanor



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le conflit en Hautebrande   Sam 9 Mai - 18:58

Acte 3 :

Suite à sa victoire sur les Rédempteurs, le Crépuscule tournait son attention sur la partie orientale de Hautebrande. Ainsi, le pont, la tour orientale et le Fort de Durn furent pris d'assaut en quelques jours, en tenu. Des chariots de matériels se dirigait vers le Fort de Durn qui était hâtivement refortifié. Cette place forte était devenue en peu de temps la geole du Crépuscule. Ainsi, sous les ordres de la Gardienne Alrune, les réprouvés détenaient des paysans captifs qui avaient été enlevé lors d'une rapide opération sur les champs de Hautebrande.

A Austrivage, le Sénéchal récupérait peu à peu, et était grandement préoccupé par les dernieres annexions du Crépuscule. Un voile violet recouvrait peu à peu l'ensemble de Hautebrande, au plus grand dam des populations humaines des terre du nord.
Du côté des réprouvés, une puissante magicienne avait été convaincu par le Bailli Sändro pour se charger des affaires magiques en terre du nord, et les faire pencher du côté des interets du Crépuscule. Nommée Ordonnatrice, cette puissante mage se faisait appeller Ganta et semblait possèder des connaissances et des pouvoirs faisant trembler les ennemis des réprouvés. Elle se charga notamment de fortifier par les arcanes les défenses du Fort de Durn, et de rassembler peu à peu les magiciennes du Royaume des morts.

Enfin rétabli, le seigneur d'Austrivage projetta de renverser la situation en attaquant le fort de Durn qui garantissait la main mise aux réprouvés d'une bonne partie de Hautebrande. Le sénéchal Idrid rassemblait ses forces, et fit marcher une armée contre le Fort. L'avancée de l'armée se heurta aux troupes du Crépuscule commandées par l'Exécuteur Nissac qui tenaient le pont. Après un long combat, les rédempteurs parvenaient à atteindre l'autre rive tandi que l'Exécuteur Nissac organisait la retraite sur la tour orientale. Une nouvelle bataille fit rage pour le contrôle de la tour. La bataille tournait à l'avantage des rédempteurs, et l'Exécuteur n'avait d'autre choix que de replier ses troupes vers le Fort de Durn.

Du haut de ses quartiers, la Gardienne Alrune enragait de voir que l'exécuteur Nissac ne parvenait pas à contenir l'armée des vivants. La porte fut fermée, et subit rapidement les premieres pressions effectuées par les attaques magiques des mages de la Rédemption de Lordaeron. L'Exécuteur Nissac réorganisait ses troupes, et ordonnait la levée d'une dizaine de cadavre qui avait été mis en réserve dans un chariot à l'entrée du fort. Lorsque la porte céda, l'éxécuteur du Crépuscule et ses chevaliers chargèrent les rédempteurs. La violence et l'organisation des soldats du Crépuscule fit vaciller l'armée des vivants, et l'issu de la bataille semblait tournée à la faveur des morts vivants. Voyant que ces troupes refluaient, le Sénéchal Idrid et une petite troupe s'enfoncèrent dans les rangs des chevaliers réprouvés. Cette action audacieuse et très risquée porta ses fruits, et l'éxécuteur Nissac fut obligé de faire reculer ses troupes vers l'intérieur du Fort. De là, les armées du bras mort vivant de la Horde ne parvenaient pas à contenir les vivants qui avancaient sans cesse.
La dernière scène de cette bataille se déroulait au sommet du Fort, dans les quartiers occupés par la Gardienne du Crépuscule qui fut forcée de fuir avec l'éxécuteur Nissac et le reste de ses troupes.

La Rédemption de Lordaeron était victorieuse ! Et quelle victoire. L'ensemble des positions du Crépuscule situé sur la rive gauche du fleuve étaient tombés, le moral des vivants étaient à son paroxisme et le Crépuscule était affaibli. En effet, la Gardienne Alrune rejettait la faute de la défaite à l'éxécuteur Nissac qui de son côté assurait avoir fait tout son possible et déclarait que c'était elle qui avait en charge la défense du Fort.



Acte 4 :

Les jours suivant, la rédemption de lordaeron envoyait des patrouilles dans l'ensemble de Hautebrande en prenant bien garde de ne pas passer les lignes tenues par le Crépuscule. Le Sénéchal tenait à s'assurer le contrôle des nouvelles zones prises à l'ennemi et plus particulièrement la liaison avec les hautes terres d'Arathi. Les stromgardiens de leur côté, sachant la Rédemption sur leur flan ouest concentrait leur peu d'effectif sur le front du Bassin d'Arathi.

Face à leur défaite, l'Exécuteur Nissac cherchait à montrer aux vivants que le Crépuscule allait rapidement relevé la tête, et qu'il était encore plus que menaçant en Hautebrande. Pour attester cela, durant une semaine, les escarmouches entre les patrouilles des Rédempteurs et des réprouvés se multiplièrent.

Au moulin de tarren, les complots pour la chute d'Austrivage fusaient. L'ordonnatrice et ses nouveaux disciples s'installaient à la tour de la pointe du midi (celle se trouvait à l'ouest de Hautebrande) et préparaient leurs sombres plans. C'est surment là bas que germait le projet de s'emparer des cercles de mégalithes d'Arathi qui représentait une source de manne sans pareil en terre du nord.
Mais la réalisation de ce projet impliquait de passer le pont et l'est de Hautebrande surveillés par les hommes du seigneur d'Austrivage. L'Ordonnatrice du converser avec l'éxécuteur Nissac qui mit à sa disposition un escadron de chevalier du Crépuscule. Mais tout cela était bien inutile, dans la journée, la Rédemption de Lordaeron avait délaissé le pont, préférant renforcer ses patrouilles. L'intrusion en Arathi stupéfia l'état major du refuge de l'ornière qui venait de perdre la rare patrouille qui oeuvrait à l'ouest. En effet, ces derniers étaient persuadés que la Rédemption parviendrait à couper tout accès à leur royaume.



Acte 5 :

Depuis les premieres escarmouches du Crépuscule et ses premiers combats, les paysans des Champs de Hautebrande avaient senti le vent tourné dans leur verdoyante contrée. Le Magistrat redoutait que sa milice ne parvienne pas à tenir à distance les morts vivants et souhaitaient le soutien d'une organisation forte. Le choix s'orienta très rapidement vers le clan Sombrecoeur et son chef, messire Arkhai. Le clan était l'une des dernieres organisations liées à ce qui restait du royaume de Lordaeron. Pendant longtemps, le clan avait travaillé main dans la main avec la Rédemption de Lordaeron. Mais des divergences les avaient éloignés. Entre autre, Arkhai souhaitait une politique belliqueuse envers tous les morts vivants contrôlant les anciennes terres du Royaume de son feu souverain. Le Magistrat des champs de Hautebrande convoquait donc messire Arkhai pour le nommé Échevin des champs de Hautebrande, qui serait chargé de défendre et veiller au mieux sur ces terres.
La Grande Cérémonie devait être lourde en symbolique, et l'ordre de Purification écarlate ainsi que la Rédemption de Lordaeron furent convié à y assister. On notait également dans les présents le Comte Takeo Dalanor et quelqu'uns de ses fidèles, des émissaires de l'Escouade Brise Glace, la Comtesse Serenä de Castelnord et le chevalier Sleipnyr. La cérémonie rassemblait une grande partie de soldats, surtout des écarlates, des rédempteurs et du clan de Sombrecoeur. Si bien, que après de rapides festivitées, l'idée fut lancée de faire offensive sur le moulin de tarren.

La grande offensive eut donc lieu co-dirigée par le Commandeur écarlate Hiltar Taelis, l'Échevin Arkhai, et le Sénéchal Idrid. Dans un premier temps, les forces des vivants furent concentrés sur la tour centrale tenu depuis plusieurs semaines par le Crépuscule. La bataille tournait rapidement à l'avantage des forces coalisées, se battant à 4 contre 1 ! Confiant, et presque assurés d'une victoire facile, l'Etat Major des coalisés décida unamimement de poursuivre la phase offensive en faisant marchant contre le moulin de tarren. Dans la ville des damnées, l'éxécuteur Nissac organisait ses troupes au mieux pour contenir aussi longtemps que possible l'armée des attaquants. En effet, soucieux de ne pas voir la totalité de ses réserves matériels détruites au cours de la bataille il avait ordonné qu'une des balistes et plusieurs stocks d'importances soient envoyés au nord, à l'avant poste donnant sur les montagnes d'Alterac. La grande bataille se déroulait encore à l'avantage des vivants qui pénétraient dans la ville, forçant les réprouvés à se replier dans l'Eglise. Le Bailli réorganisait en personne ses troupes et parvenue à tenir tête à l'ensemble de l'armée, la forçant à se replier pour ne pas subir des pertes inutiles. En effet, le moulin de tarren était ravagé. Des fumées noires s'élevaient au dessus de plusieurs batiments déjà en ruine tandis que les cadavres des réprouvés gisaient sur le sol, ceux des coalisés avaient été amené. Le Crépuscule de Hillsbrad venait de vivre la pire de ces défaites, celle qui frappait son coeur même.

Dans la fin de soirée, le Bailli convoqua l'ensemble de ses vassaux dans la salle du trône anciennement occupé par le Roi de Lordaeron. Le ton était clair : la revanche était à l'ordre du jour, les humains et leurs alliés allaient payés le prix fort de leurs actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le conflit en Hautebrande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le conflit en Hautebrande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hautebrande: Cérémonie des Sombrecoeurs ; Attaque du moulin
» [EVENT RP-PvP] La Bataille de Hautebrande
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.
» Création scénarios/éléments de décors/zones de conflit
» Grottes du temps (Hautebrande d'Antan) 21/05 21h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp-Horde Kirin Tor :: Rp Horde Kirin Tor :: L'arène-
Sauter vers: