Rp-Horde Kirin Tor

Vivez et partagez les aventures de la Horde du serveur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Anthalie Lézinteil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 12:42

Thème : Petite fille-JJG http://www.youtube.com/watch?v=1B3746sMbAI (Clic droit-> ouvrir dns un nouvel onglet)

Etat civil :
Prénom : Anthalie
Nom : Lézineil
Surnom : "La ptite"
Raison du surnom : Son coté grande enfant
Race : Haute-Elfe......Malgrè elle
Age : 18 ans, équivalent humain
Spécialité : Apprentie prêtresse de la Lumière

Caractéristiques physiques :
Taille : 1m60
Corpulence : Mince
Couleur de peau : Blanche, mais pas pâle
Couleur de cheveux : Roux tirant vers le rouge.
Couleur des yeux : Bleus
Vision : Bonne
Gaucher ou droitier : Droitière
Etat de santé : En forme
Signe Distinctif : Ses canines sont courtes et pas pointues.....Comme limées.

Aspect extérieur :
Vêtement : En robe, la plupart du temps. Vêtements pas encore rop sophistiqués.
Accessoires: Porte des boucles d'oreilles, un anneau en orau majeur droit et une chaine en argent à laquelle est suspendu un pendentif: un saphir triangulaire.
Coiffure : Les cheveux tombent un peu plus bas que les épaules, coiffés d'un bandeau, serre-tête.

Famille :
Situation des parents : Décédés
Noms et âges des frères et sœurs : Un frère, Mël, 25 ans équivalnt humain (un autre décédé)
Place du personnage dans la fratrie : Petite dernière!
Quelles sont ses relations avec ses frères et sœurs : Très proche de son grand frère.

Vie quotidienne :
Animaux de compagnie : Sa monture (son "poulet")
Habitudes quotidiennes : Vit au jour le jour....Suis sa formation, mais ça lui arrive de "sécher" un peu les cours!!
Type de logement :[color=white] Auberge[/color
]Expressions ou mots favoris : "Je me porte comme un charme"
Habitudes alimentaires : Varié
Plat et boisson préférés : Le chocolat!!
Ce qu’il/elle aime dans le vie de tous les jours : Rire!
Ce qu’il/elle déteste dans la vie de tous les jours : Les prétentieux!
Connaissances : Parlé: Orc, thalassien, commun. Ecrit: Commun. Apprend à lie et écrire le Thalassien et l'Orc
Quel comportement en public ? : A un certain franc parler. La plupart des hommes auront du mal à l'approcher.

Amis, relations professionnelles et connaissances :
Un(e) meilleur(e) ami(e) : Aelÿs
Les autres ami(e)s : Quelques personnages de Cabestan
Quelles relations entretient le personnage avec ses ami(e)s : Bonnes
Dans le travail/guilde, quelles relations entretient le personnage avec les autres : Bonnes
Au quotidien comment se comporte le personnage avec ses connaissances : Courtoise et souriante

Personnalité :
Qualités : Souriante, le coeur sur la main
Défauts : Naïve et innocente, son franc-parler
Incidences de ses qualités et défauts dans la vie quotidienne et ses relations : Peut se laisser facilement embobiner...
Son désir profond : Devenir une grande prêtresse e la Lumière, être heureuse et que les gens qu'elle aime le soient.
Succès : Avoir soigné quelques personnes.
Echecs : Pour elle, sa vie enière est un échec, pour l'instant.
Espoirs : Elle en a tant!!
Peurs : Se retrouver à nouveau toute seule!


Dernière édition par Anthalie le Lun 11 Avr - 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Résumé bref du Bg...   Sam 23 Oct - 13:08

Résumé de l'histoire d'Anthalie.

Elle n'a que 5 ans équivalents humain lorsque ses parents se font attaquer par une "bête" dans une forêt. Ils demandent de l'aide aux Humains d'Austrivage, mais leurs blessures sont trop graves... La petite est recueillie par une Humaine, celle qui tient l'atelier de couture de la ville. Elle grandit parmi les humains, victime d'une discrimination non-stop...
A la mort de sa "protectrice", c'est le couple d'aubergistes qui la prend un peu sous son aile: elle a l'allure d'une jeune fille et fait office d'employée gratuite pour le service des clients.

Ce qui lui permet de supporter tout ça? S'évader dans ses rêveries et dans des livres qu'elles trouvent dans les bibliothèques de ses hébergeants...
Un soir, alors que des soldats de l'Alliance fête une victoire à l'Auberge, certains d'entre eux, bien éméchés, essaient de faire de sa vertu leur trophée...Une prêtresse et un paladin interviennent et lui permettent de s'échapper.
Elle arrive à Tranquillien, puis à Lune d'Argent pour commencer une formation de prêtresse de la Lumière...
Là, elle rencontre diverses personnes, dont Mêl et passe depuis le plus clair de son temps à Cabestan.
Elle rejoint l'ordre de l'Appel du Destin.

Il y a peu, elle a découvert que Mël est son grand frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 13:21

hRP: /on

(Je vais mettre son histoire, racontée par elle-même, sous forme de souvenirs...Tel un journal intime. Les premiers seront dans l'ordre chronologiques, mais ensuite, ils viendront comme elle y pensera.
Dans beaucoup de posts, il y aura des liens vers une musique ou un chanson, à un moment donné. C'est mon style : je trouve que ça apporte quelque chose au texte. Chacun est libre de cliquer dessus....Ou pas!

Ces textes sont aussi une copie de ceux qui se trouvent sur le site de l'Appel du Destin : www.imaginum.fr -> partie "vos peros joués"

En tout cas, bonne lecture!!
En espérant ne pas vous ennuyer avec!! Razz )


Dernière édition par Anthalie le Jeu 25 Nov - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 13:25

(Note hRP: C'est écrit en Commun...)
*Ouvre un petit carnet broché vierge sur la première page, prend une plume et écrit*


PREFACE


Oublier........Tout serait tellement plus simple de tout oublier.....Et de repartir à zéro, comme une renaissance... Je l'ai souvent souhaité, depuis mon arrivée dans ce "monde". Même ici, chez les Elfes, là où la magie est omniprésente, je ne suis pas sure qu'on le puisse réellement... Alors, il faut vivre avec ses souvenirs...Avec les bons, c'est facile, les mauvais, c'est parfois très dur...
De sages personnes m'ont dit que ces souvenirs-là font aussi partis de nous et font de nous ce que nous sommes....et ce que nous deviendront....
Alors, je dois vivre avec..... Avec les bons et avec les mauvais....
C'est pour cela que je vais les écrire....
Ecrire pour apprivoiser ces mauvais souvenirs...Les dompter...Ainsi, je serais plus forte!
Ecrire pour me remémorer les bons....Pour que ma mémoire ne les éffacent jamais!
Car, la mémoire, elle est imprévisible... On ne sait jamais ce qu'elle va garder et ce qu'elle va rejeter......
Je ne veux plus que mon passé soit ma faiblesse....J'en ferai une force... Une force de vie.....Inépuisable....

Ecrire.......Pour exister.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 13:33

*Tourne la page et continue d'écrire*

Juste Anthalie.......

La première chose qui qualifie une personne, peu importe la race, c'est son nom...Moi, je suis juste Anthalie...Un simple prénom...Oh, je dois bien avoir un nom, mais je ne le connais pas.... Mes parents en avaient un. J'étais trop jeune quand ils sont morts. Ils n'ont pas eu le temps de me le dire ou je n'ai pas su le retenir... Même mon prénom, je ne sais pas comment ils l'ont choisi...

A vrai dire, je me souviens très peu de mes parents... Je ne sais plus à quoi ils ressemblaient. Parfois, je me regarde dans un miroir et me demande de qui je tire mon nez, mes yeux, mes cheveux....

Je me rappelle seulement de leur voix et quelques émotions.... Même pas de leur nom.

( http://www.deezer.com/listen-7703946 Clic droit-> ouvrir dns un nouvel onglet )

La voix douce et rassurante de Maman, quand elle m'appelait "Ma toute petite Thalie", un calin chaleureux et réconfortant après un cauchemar, un doux baiser sur le front au moment du coucher......Je me souviens aussi que je la trouvais la plus jolie du monde. Mais quelle petite fille ne trouve pas sa mère la plus belle?

Papa.....Sa voix était grave et posée... "Anthalie, tu peux y arriver" Toujours d'un ton très encourageant... Ce ton qui nous fait penser qu'il a raison... Avec lui, tout me semblait possible. Dans ses bras, un sentiment de sécurité absolue...Mon Papa, à mes yeux, c'était le plus fort...

C'est tout ce dont je me souviens.....Pas grand chose....

Leurs voix me guident encore....J'entends Maman me réconforter quand je ne vais pas bien.....Et Papa m'encourager lors de certains combats: Ils sont une force, encore aujourd'hui...
Ils sont là, ils sont en moi... Ils vivent à travers moi...
Comme j'aimerais pouvoir les voir encore une fois!


Je suis Anthalie, fille d'un couple d'elfes amoureux qui ont donné leur vie pour sauver leur joyau...

*Arrête d'écrire, ferme le carnet, le range dans son sac*
*Rajoute quelques temps après sur la page*


J'ai un nom, en fait.... Et surtout un grand frère... Je ne pensais pas que ça arriverait un jour!!

*referme le carnet, rêveuse et souriante..*



Dernière édition par Anthalie le Lun 11 Avr - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 13:39

*S'assoit sous un arbre, tranquille. Sort son petit carnet et une plume. Ouvre le carnet et se met à écrire*

Le soir où les Ténèbres ont croisé mon chemin...


Une nuit noire sans Lune... Noire comme le silence...
Nous avancions tranquillement, visiblement sans inquiétude... Papa sur un cheval, devant. Maman et moi, sur un autre, juste derrière lui. Dans mes souvenirs, nous étions sur des chevaux. Je m'étais endormie contre Maman, le pas de l'animal me berçant lentement. Tout était calme...


( http://www.deezer.com/listen-7703948 Clic droit-> ouvrir dns un nouvel onglet )

Quand, dans ce silence insolite, retentit un effroyable cri. Je me réveillai en sursaut, apeurée, affolée, ne comprenant pas ce qui se passait. En même temps, Papa cria : "Fuyez! Au galop!"

Et les 2 chevaux se mirent à galoper. J'étais pétrifiée. Je ne pouvais bouger. Je regardai Maman. Frayeur et détermination. Ce que je vis. Les ombres défilaient à vive allure. Paysages nocturnes dignes des pires cauchemars. Je m'accrochais comme je pouvais. Tout allait très vite, les secousses me faisaient sauter, dans tous les sens, sur la monture. Papa jetait régulièrement de brefs coups d'oeil derrière lui. Pour s'assurer que nous le suivions. Et que nous n'étions pas suivis.

Maman n'osait regarder en arrière... Une larme coula de sa joue. Le vent, qui fouettait nos visages, l'essuya.

Papa se retourna et cria : "Attention!" Là, une forte pression nous fit tomber, Maman et moi. Le cheval s'échappa... J'eus à peine le temps de voir une créature effrayante, une ombre noire aux yeux brillants dans cette nuit. Maman se jeta sur moi. Elle hurla. Un cri de douleur abominable. Papa s'était arrêté. Maman se tenait sur moi, en boule pour me protéger. Je ne voyais rien... J'entendais juste le bruit de l'épée de Papa et les coups, les cris... Les minutes semblaient être des heures...
Puis, plus rien....Papa saisit Maman, qui me serrait toujours très fort, et nous installa sur son cheval...Nous poursuivîmes notre course effreinée. Du sang coulait sur moi...

Peur, effroi, vitesse, instinct de survie, silence...

Toujours de brefs regards en arrière... Des secousses, une allure vive...

Le sang qui s'écoulait, Maman qui me cramponnait, crispée. Son regard qui devenait de plus en plus vide. La force de Papa à entretenir une allure si vive au cheval...

Une boule dans mon ventre m'empêchait de hurler. J'avais envie de crier ma terreur. Tout restait coincé.

Mes vêtements rougissaient, rougissaient encore... Noir et rouge...Les 2 seules couleurs que je distinguais.

Le galop, le galop..... Le bruit des sabots qui claquaient sur le sol raisonnent toujours dans ma tête........

A un moment, surement quand il était sûr que la "Bête" ne nous suivait plus, Papa ralentit le pas.

Nous arrivâmes dans une ville humaine. Papa cria dans une langue que je ne connaissais pas encore, devant l'auberge. L'aubergiste, ainsi que quelques clients encore attablés vinrent à notre rencontre. Ils aidèrent Papa et Maman, grièvement blessés à descendre de cheval.

Une femme me prit dans ses bras, vérifia que je n'étais pas blessée. Le sang dont j'étais couverte n'était pas le mien. *a la gorge serrée*

Les Humains portèrent mes parents dans une chambre, surement.... La femme me murmurait des mots que je ne comprenais pas... Sur un ton qui se voulait rassurant. Rien ne pouvait me rassurer... Papa et Maman n'étaient pas avec moi. Elle m'amena chez elle, retira mes vêtements salis et m'habilla dans un de ses chemisiers. Elle me coucha dans un lit...Mais je n'ai pas dormi.

Je pensais à Papa et Maman... Sans savoir que jamais plus je ne les reverrais...

*Ferme son carnet, se met à pleurer*


Dernière édition par Anthalie le Lun 11 Avr - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 13:53

* Après avoir séché ses larmes, elle reprend son carnet, l'ouvre à la page suivante, et écrit*

Une elfe chez les humains


( http://www.deezer.com/listen-861161 Clic droit-> ouvrir dns un nouvel onglet )

Le lendemain, cette femme vint me "réveiller". Comme si j'avais pu dormir!
Elle me prépara un petit déjeuner auquel je ne toucha pas. Elle portait un regard tendre et compatissant sur moi.
Elle me parlait dans cette langue que je ne comprenais pas. Je ne dis rien......
Je voulais juste voir mes parents.

Elle me prépara, m'habilla dune petite robe visiblement taillée pour une petite humaine. Ensuite, elle m'amena à l'auberge.
On me conduisit dans une des chambres. Là, je vis mon père étendu sur un lit, faible. Il me regarda entrer et sourit:
"Thalie, mon Trésor, approche, ma chérie", dit-il d'une voix douce et faible.

Je m'approchai du lit. Il prit ma main et me dit un ton grave:
"Tu vas devoir être forte, ma chérie... Souviens-toi que tu ne seras jamais seule.....Jamais!
Quelques soient les apparences, Maman et moi serons toujours près de toi, ma tite Thalie.....Toujours..."
A ces derniers mots, sa gorge se serra. Mais il ne pleura pas. Je lui répondis "D'accord Papa", sans vraiment comprendre ce qu'il disait.
Evidemment que Papa et Maman seraient toujours avec moi! Dès qu'ils iraient mieux, on retourneraient tous les 3 à la maison.

Papa se tourne vers cette femme qui m'avait hébergée et lui parla dans sa langue. Je ne comprenais rien....
Il s'adressait à elle en me regardant. A un moment, il passa tendrement sa main, faible, sur mon visage.
La femme me fit sortir de la chambre. Elle y entra à nouveau, me laissant sur le palier un moment.

Quand elle ressortit, elle parût triste.....Et me tendit ma petite poupée, qui était surement dans les affaires de Papa.
Je la serrai et lui sourit.
Elle m'emmena chez elle.

Quelques jours plus tard, Catherine Ellias-c'était son nom- me vêtit de noir et m'emmena dans un lieu plein de croix qui sortent du sol.
Là, je vis un homme faisant des signes au-dessus de 2 grandes boîtes en bois.
Il prononçait aussi des paroles, un livre à la main. Quand il eut fini, les 2 boîtes descendirent dans un trou.

Catherine me fit jeter une rose sur chacune des boîtes. Puis on les recouvrit de terre. Là encore, j'ignorais ce qui se passait.....

Ce n'est que plus tard, quand j'ai su parler et comprende la langue des hommes, qu'on m'expliqua ce qui s'était passé.....

Ma mère était morte très peu de temps après notre arrivée... Papa, juste après que je sois sortie de la chambre....
Ils ont eu le droit à une cérémonie pour leur enterrement.

C'est ainsi que je me suis retrouvée chez les humains....
J'ai vécu chez Catherine, l'aidant dans son atelier de couture, jusqu'à sa mort...
Ensuite, les aubergistes du moment, ne crachant pas sur de la main d'oeuvre gratuite, me prirent sous leur aile...

Jamais je ne me suis vraiment sentie chez moi, à Austrivage...

*Ferme son carnet, le range dans son sac, et part faire un petit tour*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 13:59

*Prise d'insomnie, un soir, dans son lit, dans une auberge, elle prend son petit carnet. Elle l'ouvre et écrit*

Je me souviens.


Je me souviens de cette nuit de fête, victoire de l’Alliance sur l’ennemi.
Une musique joyeuse résonnait dans l’auberge, les rires éclataient, la bière coulait dans les gorges assoiffées.

Je me souviens de ces visages rieurs, ivres.
Je riais avec eux, leur servant leur boisson, leur repas.

Je me souviens des danseurs enflammés par le rythme de la musique.
L’alcool tournait leur tête. Leur regard me dévisageait. Je continuais mes tournées.

Je me souviens être partie à l’étable nourrir les chevaux.
Insouciante, je souriais au son de la musique entraînante. On me suivait à mon insu.

Je me souviens de leur yeux, avides de désirs, sur moi, alors que je versais de l’avoine dans les mangeoires.
Leur rire démoniaque perçait mes tympans.

Je me souviens de leur approche perverse, de leur « petite, on va s’amuser, tu vas apprécier », de leurs mains se posant sur ma robe.

Je me souviens m’être débattue, en vain, face à ses 3 hommes que la fougue avait rendus tels des animaux.
Ma robe se déchirait dans des bruits disharmonieux.

Je me souviens mes cris, leur joie, leurs mains.
Elles avaient le même effet sur moi que des lames tranchantes juste affûtées. Ils me maintenaient serrée.
Larmes sur mes joues, effroi et dégoût dans mes yeux.

Je me souviens de mon abandon.
Mon corps cessa de lutter, on ne peut s'opposer à la fatalité.
Un voile blanc se forma devant mes yeux, mon esprit sortit au-dessus de moi, comme si cette jeune fille, aux mains des barbares était une autre.

Je me souviens de cette Lumière, forte et douce à la fois, qui surgit de nulle part.
J’imaginais que la mort venait me délivrer, en me permettant de ne pas subir la suite.
Les 3 affreux se virent expulsés contre les murs.

Je me souviens de ce « Fuyez !! Et vite !! » lancé par une femme.
Mon esprit regagna mon corps et mes jambes se mirent à courir aussi vite qu’elles le pouvaient, sans que je ne puisse contrôler quoique ce soit.

Je me souviens de cette course effrénée dans la ville vers la sortie, la peur au ventre.
Telle une proie échappant à son prédateur, je parcourus les pâturages…Jusqu’à ce que mes jambes ne puissent plus me porter.

Je me souviens m’être effondrée, avoir rampé contre un arbre.
Je blottis mes jambes contre moi, le souffle court, la terreur ornant mon visage.
Je restais ainsi, en guenilles, toute la nuit, traquant le moindre bruit, tremblant de tout mon être.

Je me souviens, je me souviens, je me souv_____

*Elle lâche la plume. Le regard rempli de larmes, de terreur et de colère. Ces visages, elle s'en rappelle. Elle leur souhaite tout ce qu'il y a de pire dans ce monde.*
*Après un moment à regarder le vide, elle ferme le carnet, le range, ainsi que sa plume. Elle essaie de dormir un peu... *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 14:14

*s'assoit sur la barrière devant l'auberge de Cabestan, sort son carnet broché et écrit*

Un nouveau départ…..Vers ma nouvelle vie.


Le Lendemain matin, très tôt, une femme et un draenei m’ont trouvée…
C’étaient eux qui m’avaient sauvée des mains de ces monstres.
La prêtresse me tendit une robe : « habilles-toi, on a un long chemin à faire. » Je ne dis rien. Mais de quelle route pouvait-elle bien parler ?
Je m’habillai, nous commençâmes notre long périple.

( http://www.youtube.com/watch?v=Zg0GU9ryxfw Clic droit-> ouvrir dans un nouvel onglet)

Je vis des contrées inconnues de moi alors…
Des contreforts de Hautebrande, nous rejoignîmes les montagnes d’Altérac… Nous devions être prudents et nous cacher des ennemis potentiels… Mais ce n’était pas le pire…

Sur le chemin, la prêtresse et le paladin m’expliquaient qu’ils me conduisaient chez les miens, les elfes de Quel’Thalas.
Ce voyage ne serait pas de tout repos, il nous faudrait traverser les Maleterres, ces terres ravagées par le fléau…
Elles respirent la tristesse, la terreur et la putréfaction. Les 2 me protégeaient des quelques attaques que nous subissions.

J’étais surprise de voir la puissance de la Lumière, à chaque sort qu’ils lançaient… Et émerveillée de voir qu’ils pouvaient soigner.
D’ailleurs, c’est grâce à cela que mon entorse, faite en trébuchant sur une branche qui traînait, fut vite guérie… A peine quelques heures…

Nous arrivâmes à la frontière entre les Maleterres de l’Est et les terres fantômes.
Là, mes compagnons de route durent me laisser.
« Désolés, jeune Elfe, mais ici, c’est une terre de la Horde, nous ne pouvons t’accompagner davantage.
Suis cette route, sois prudente, et tu arriveras à Tranquilien. »

Je leur fis mes adieux et continua mon chemin.

Les Terres fantômes sont aussi glauques que les Maleterres.
J’avançais petit à petit, surveillant tout sur mon passage.
Régulièrement, je me cachais, pour éviter une de ces abominations-il faut dire qu’elles portent bien leur nom.

Je finis par arriver à destination.

Je vis d’autres elfes pour la première fois depuis longtemps.
Mais contrairement à ce que je pensais, je ne fus pas accueillie chaleureusement.
Les gardes m’emmenèrent pour m’interroger. Ils parlaient dans une langue que je fus surprise de connaître… Le Thalassien.

J’arrivais même à leur répondre dans cette langue…
Les premiers mots furent difficiles à trouver, puis, au fur et à mesure, mes paroles devinrent fluides…

Je pense que le comportement des gardes est dû à la couleur de mes yeux, ce bleu des Hauts-Elfes, considérés comme des traîtres.
A ce moment-là, je l’ignorais. Je leur racontai mon histoire, répondis à leurs questions.
Peu à peu, leur visage fut moins fermé envers moi : ils comprirent que je n’étais ni une traîtresse, ni une espionne.

Je leur parlai de mon émerveillement devant le pouvoir de la Lumière.
Ils m’expliquèrent que je pouvais l’apprendre auprès des grands prêtres de Lune d’Argent.
Ils me conduirent peu après dans cette magnifique cité elfique.

C’est ainsi que je fus introduite auprès des maîtres des prêtres de Lune d’Argent et que je commençai ma formation de Prêtresse de la Lumière.

*Ferme son carnet, regarde la mer*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 14:29

*s'assoit sur la barrière devant l'auberge de Cabestan, ouvre son petit carnet broché et écrit*

La magie du premier amour….


( http://www.youtube.com/watch?v=rtxT-bn18OY Clic droit-> ouvrir dans un nouvel onglet )

Eric Harding… Un Humain… Je me souviens très bien de lui…

Un jeune homme de 18 ans, très beau… Les Humaines d’Austrivage n’avaient d’yeux que pour lui.

C’était quelques mois avant la mort de Cath’.
Elle en pouvait plus tenir son atelier de couture, c’est moi qui me chargeais de tout.
Eric, enfin Sire Harding, comme je l’appelais à ce moment-là, vint m’apporter une chemise à repriser.
Pas compliqué pour moi… Le lendemain, il en apporta une autre, puis une autre…
Et ceci pendant plusieurs jours.
Je finis par remarquer ses sourires et ses quelques remarques pour le moins charmeuses.
Mais les Humains de cet âge le sont tous plus ou moins…

Puis, il finit par commander sa tenue pour le bal du solstice. Je pris ses mensurations.
Il me regarda dans les yeux et me demanda tendrement :
« Anthalie, tu comptes aller au bal ? » Tout le monde tutoyait l’elfe du village !
« Non, Sire… Je ne vais jamais aux bals. »
- Pourquoi ? »
- Regardez-moi ! Je crois que c’est évident !
- Non, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas y aller...
- De toute manière, qu’y ferais-je ? Je ne sais pas danser !
- Vraiment ?
- On ne m’a jamais appris… »

Il passa un de ses bras autour de ma taille et de sa main libre, prit ma main.

Il me fit tournoyer légèrement, comme une valse lente.
« -Je vais t’apprendre, alors… »
Je souris.
Ainsi, il m’apprit à danser, chaque jour dans la boutique, durant les essayages de son costume.

Cath’ observait, souriante, ces scènes.

Comme je me sentais bien avec lui…
J’en oubliais que j’étais « l’elfe », celle que tout le monde regardait avec dédain ou mépris.

« Anthalie… Je n’ai pas encore de cavalière pour le bal du solstice... »
- Pourtant, vous n’avez que l’embarras du choix…
Toutes les jeunes filles du village crèvent d’envie de vous accompagner.
- Toutes ? Vraiment ? Y compris toi ? »
Je rougis…
« M’accompagnerais-tu à ce bal ? Me feras-tu l’honneur d’être ma cavalière ? Tu ne peux plus dire que tu ne sais pas danser…
- Mais je n’ai rien à me mettre ! »

Une voix se fit entendre de l’arrière boutique :
« Anti ! Tu crois que t’es pas capable de t’en faire une digne de ce nom ?
Pour une fois, va t’amuser un peu, et cloue le bec à ces pimbêches écervelées !
Je te laisse le choix des étoffes »

C’était Cath ‘ et son franc parler !

Je savais danser… La robe ne serait plus un problème…Quelle raison pouvais-je invoquer pour refuser ?
Et sa façon de me regarder… J’étais piégée…
Quel doux piège ! Je ne voulais pas y échapper.

Je souris à Eric...
« D’accord, Sire, je vous accompagnerai à ce bal !
-Sire ? Vous ? dit-il en souriant, C’est Eric et tu me tutoies !
« D’accord Si…Euh Eric »

Il partit en souriant…J’étais aux anges ! Je me suis attelée à fignoler son costume.
Bien évidemment, je me fis une robe magnifique !

Le soir du bal arriva…Il vint me chercher…

A la fin de la première danse, il m’embrassa… Un baiser transportant…
Mes pieds ne touchaient plus le sol !

Féerique… Tout simplement féerique...

L’ambiance des lumières colorées de la fête ajoutait à la magie du moment.

Le piège se refermait, j’étais amoureuse de lui…
Et je ne voulais plus jamais m'en libérer!

* Arrête d'écrire, ferme son carnet, en soupirant amèrement*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Sam 23 Oct - 14:41

*Après quelques instant, elle rouvre son carnet et écrit sur une nouvelle page*

( http://www.deezer.com/listen-554671 Clic droit-> ouvrir dans un nouvel onglet )

Durant plusieurs semaines, la relation fut idyllique… Rendez-vous, pic-nics romantiques sur la plage.
Tous les jours, il m’apportait un bouquet de fleurs à la boutique.
Le bonheur, quoi !

Un soir, pourtant, tout bascula.
Je lisais tranquillement un livre perchée dans un arbre.
Je le faisais très souvent, quand la boutique était fermée. Je vis Eric arriver avec ses amis. Je souris…
J’allai descendre, quand j’entendis leur conversation…

« Alors, comment ça va avec ton Elfe ?
- Ben plutôt pas mal ! Préparez-vous à sortir la monnaie, les gars ! Je vais gagner le pari !
- Ah ouais ? A ce point ? Elle est accro à toi ?
- Ben carrément ! Je dirais que d’ici la fin de la semaine, elle est dans mon lit !
Je vous l’avais dit ! Toutes ! Elles craquent toutes sur moi !
Et l’elfe ne fait pas exception à la règle ! »

Un coup de couteau dans la poitrine m’aurait fait moins de mal, je pense…
Je voulus mourir, en entendant ces mots…

Je sautai de l’arbre, mon livre à la main. J
e lui jetai un regard à la fois de mépris, de haine et de tristesse…

« Anti, tu as entendu ? » dit-il, tout penaud

Je hochai la tête, lentement.

« C’est pas ce que tu crois, je vais t’expliquer… »

Je ne voulus pas entendre ce qu’il avait à dire… Je lui tournai le dos et rentrai à la boutique de couture.

Il saisit ma main, je la dégageai vite fait et continuai.

Je m’enfermai dans ma chambre, ma poupée dans les bras
Je me mis à pleurer toutes les larmes de mon corps.

Comment avais-je pu croire qu’un des ces humains eût pu s’intéresser à moi, la pauvre Elfe ?



Eric ne revint jamais plus à la boutique. Cath’ ne voulait plus l’y voir…
Il ne parla presque plus et me regarda comme les autres par la suite.

Comme toutes les jeunes filles, j’ai vraiment cru au grand amour…

Le vrai, l’unique…

J’ai foncé dedans tête baissée et je me suis pris un mur.

Cette erreur que tout le monde fait avec l’amour…

……C’est d’ignorer qu’il puisse finir un jour

*Ferme le carnet et regard la mer, pensive...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthalie



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   Jeu 25 Nov - 13:32

*S'assoit sur un banc de Lune d'Argent, sort son petit carnet et écrit*

Au revoir, ma Catherine…

( http://www.deezer.com/listen-922236 Clic droit-> ouvrir dans un nouvel onglet )

Une soirée banale…
Je lisais un roman à haute voix à Cath’ au coin du feu. Sa vue devenait trop basse pour qu’elle ne puisse le faire elle-même. Comme d’habitude, elle luttait contre le sommeil pour entendre la fin du chapitre. Elle disait qu’elle adorait l’intonation que je donnais aux mots. Elle rendait l’histoire vivante.

Ce soir-là, elle insista pour que je lise le livre jusqu’à la fin. Je pensais qu’elle ne voulait pas attendre le lendemain, trop impatience de connaître le dénouement de l’intrigue. J’accédai à sa demande. Après tout, moi aussi, je voulais savoir.

Une fois le livre terminé, je la conduisis à sa chambre et l’aida à se coucher, comme à l’accoutumée.
Avant de s’endormir, elle me demanda de m’asseoir près d’elle. Elle prit ma main et caressa mon visage, en me regardant affectueusement. Cela aurait dû me surprendre, ce n’était pas dans ses habitudes. Je la regardai aussi, en souriant.
Quelques paroles furent prononcées avant de s’endormir : « Anti, je suis fière de ce que tu es, tu sais…Vraiment fière… » Ses yeux se fermèrent…Paisiblement….
Trop paisiblement.

Je m’en retournai au coin du feu broder encore pendant une heure, avant d’aller dormir, comme je le faisais toujours après son coucher.

Le lendemain matin, j’ouvris la boutique. Cath’ n’était pas réveillée, mais cela ne m’inquiéta pas plus que ça. La lecture avait duré plus longtemps que d’habitude. A son âge, cela avait dû la fatiguer davantage. Les clients me demandaient pourquoi elle n’était pas à sa place habituelle, à les saluer.

Au bout d’un moment, je finis par aller voir si elle n’avait pas eu du mal à sortir de son lit. J’entrai dans sa chambre. Elle paraissait dormir, tranquille, sereine… Presque un sourire aux lèvres… Mais dans un silence absolu. Aucun souffle ne se faisait entendre. Alors, je m’approchai, tentai de la réveiller, en vain. Je pris sa main.
Elle était froide et raide !

Je compris…D’un coup, je compris tout… Cath’ venait de quitter ce monde… Je fus plongée dans un profond désarroi. Je hurlai ma détresse et ma tristesse… Si fort que des villageois accoururent.

Ils ne purent que constater, tout comme moi, que Cath’ était partie dans son sommeil.
Ce fut la conclusion du médecin.
Le temps eut raison d’elle.

Y a tellement de choses que j’aurais voulu lui dire… Tellement…

*ferme le carnet,pensive...Un brin nostalgique*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anthalie Lézinteil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anthalie Lézinteil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthalie [Haute-Elfe, malgré elle..]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp-Horde Kirin Tor :: Rp Horde Kirin Tor :: Présentation des personnages-
Sauter vers: